Rémunération YouTube : 9 façons méconnues de gagner de l’argent sur YouTube

Vous aimeriez en savoir plus sur la rémunération YouTube ?

Vous vous demandez combien gagne un youtubeur ?

On vous dit tout dans cet article, avec 9 façons méconnues (sauf pour la première de la liste) de gagner de l’argent sur YouTube.

rémunération youtubeur

En moins d’une décennie, faire des vidéos sur YouTube est devenu un véritable métier…plus connu sous le nom de youtubeur.

Quand l’on s’attarde sur la rémunération YouTube des têtes d’affiches comme Squeezie, Cyprien ou encore Amixem, cela peut faire rêver.

Néanmoins, beaucoup de débutants subissent rapidement une désillusion.

Il peut être difficile pour les petits et moyens youtubeurs de gagner sa vie grâce à la monétisation YouTube de leurs vidéos.

Mais rassurez-vous, il existe d’autres solutions pour gagner de l’argent sur YouTube. Nous vous expliquons tout dans ce dossier.

#1 Gagner de l’argent sur YouTube grâce à la monétisation des vidéos

La manière la plus évidente d’obtenir une rémunération sur YouTube est la monétisation des vidéos de votre chaîne.

Monétiser ses vidéos consiste à accepter la diffusion de publicités avant, pendant et/ou après votre contenu audiovisuel.

Comment ça marche ?

Vous êtes payé une petite somme pour chaque viewer qui regarde la publicité insérée au cours de votre vidéo (à noter qu’une somme plus importante est allouée lorsqu’un abonné clique sur cette pub).

Ajouter de la publicité sur vos vidéos et ainsi percevoir une rémunération YouTube n’est pas automatique et il vous faudra réaliser certaines manipulations :

  • Créer du contenu vidéo et le publier sur YouTube.
  • Atteindre au moins 10 000 vue sur l’ensemble de votre chaîne YouTube.
  • Cliquer sur l’onglet « monétisation » puis sur « monétisation par publicité ».
  • Installer Adsense pour être rémunéré.
  • Si vous avez plus de 1 000 abonnés et accumulé plus de 15 000 heures de vues au cours des 3 derniers mois, vous pouvez aussi demander à devenir Partenaire YouTube afin d’obtenir plus d’avantages concernant la monétisation.

Combien ça rapporte ?

En théorie, la rémunération est fixée à 1 euro pour 1 000 vues, soit 1 000 euros pour 1 million de vues. Néanmoins, en pratique, nous pouvons observer que cette rémunération YouTube varie entre 200 et 3 000 euros pour 1 million vues.

Si les gros Youtubeurs réussissent à bien gagner leur vie grâce à la monétisation de leurs vidéos, ce n’est pas forcément le cas des petits et moyens Youtubeurs pour plusieurs raisons :

  • Le nombre de vues fait fortement fluctuer combien gagne un Youtubeur.
  • La publicité n’apparaît pas automatiquement à chaque visualisation.
  • Il y a beaucoup de cas de démonétisation sur Youtube, que ce soit à cause des droits d’auteurs ou à cause de sujets de vidéos jugés trop sensibles.

De ce fait, beaucoup de vidéastes doivent trouver d’autres moyens de rémunération afin de vivre de leur passion.

Nos conseils :

Pour gagner de l’argent grâce à la monétisation YouTube, il vous faudra faire de nombreuses vues. Pour ce faire, nous vous conseillons de :

  • Soigner la qualité de votre vidéo : un contenu de qualité permettra de fédérer une communauté.
  • Faire attention au référencement : celui-ci dépend d’un algorithme à plusieurs variables, pas toutes connues. On sait cependant que le time watched (temps moyen que passe un viewer sur votre vidéo), les mots clés utilisés, le titre, la vignette, mais également le taux de « j’aime » et le nombre de vues dans les premières 24 heures, peuvent influencer le référencement et ainsi la visibilité de votre vidéo.
  • Proposer un contenu qui vous plaît : ça peut paraître bête mais pourtant Il est important que vous aimiez ce que vous faîtes. En effet, n’écoutez pas les vendeurs de rêves vous proposant la formule magique pour percer sur YouTube rapidement et sans effort, ça n’existe pas. Ainsi, il vous faudra passer du temps à travailler, réfléchir à du contenu, soigner le montage… pour essayer de bâtir une communauté et en attirant de nombreux abonnés. Néanmoins, cela peut prendre du temps et si vous n’aimez pas ce que vous faîtes, vous pourrez rapidement vous décourager et abandonner votre projet.

#2 Être rémunéré sur YouTube via les contenus sponsorisés ou les partenariats

Les placements de produits ont longtemps été vus de manière péjorative. Cependant, aujourd’hui beaucoup d’abonnés comprennent la nécessité pour leur Youtubeur favori de collaborer avec des marques afin de continuer de produire un contenu gratuit et de qualité.

Comment ça marche ?

Sponsoriser une vidéo consiste à mettre en avant une marque ou un produit spécifique, à l’intérieur d’une vidéo. En échange d’une certaine somme d’argent, préalablement fixée dans un contrat.

Ainsi, le revenu sera ponctuel et ne variera pas en fonction du nombre de vues ou du taux de nouveaux clients.

La manière de mettre en avant un partenaire est très variable et dépend bien souvent du vidéaste, de la marque, et surtout du contrat préétabli.

Certains vont juste prendre le temps, au début ou à la fin de la vidéo, de remercier leur sponsor, alors que d’autres vont réaliser toute une vidéo sur le thème du produit à vendre.

calcul revenu youtube

Afin de pouvoir travailler avec des partenaires, il existe plusieurs options :

  • Passer par une agence de communication qui se chargera de vous trouver des partenaires.
  • Utiliser une plateforme dédiée au marketing d’influence qui regroupe les campagnes et annonces des marques comme BandyouLike, Natividi ou Reech.
  • Passer par un network.
  • Recevoir et accepter une demande de partenariat par mail.
  • Envoyer directement une demande à la marque qui vous intéresse.

Combien ça rapporte ?

Les cachets reçus par le vidéaste pour réaliser des contenus sponsorisés sont également très fluctuants et dépendent :

  • Du nombre d’abonné et du nombre de vues par vidéo du Youtubeur.
  • Du temps consacré à la mise en valeur du sponsor.
  • De la capacité de négociation du Youtubeur ou du network.
  • Si vous avez signé avec un network, du contrat préétabli avec celui-ci.

Il est donc difficile de donner un chiffre précis. Mais pour vous donner une idée globale, un Youtubeur faisant en moyenne 10 000 vue par vidéo pourra recevoir entre 400 et 1 200 euros selon la longueur du placement de produit.

Nos conseils :

Si vous souhaitez réaliser des partenariats rémunérés, nous ne pouvons que vous conseiller de :

  • Bien choisir votre sponsor : il est préférable de collaborer avec une entreprise qui vous plaît, car cela vous permettra de rester en adéquation avec vos valeurs et la ligne éditoriale de votre chaîne.
  • Respecter la réglementation YouTube mais aussi française en matière de contenu sponsorisé.
  • Bien négocier et lire votre contrat : certains partenaires vous donneront une liberté totale quant au contenu à produire alors que d’autres vous imposeront plus de contraintes. À vous alors de négocier afin d’obtenir le contrat (et la rémunération) qui vous convient le mieux.

#3 Collaborer avec des partenaires en tant qu’affilié ou avec placement de lien

L’affiliation et le placement de lien sont souvent intrinsèquement liés au contenu sponsorisé. Cependant, cette fois-ci vous ne serez pas rémunéré via un cachet fixe mais selon le nombre de personnes cliquant sur le lien ou achetant le produit mis en avant.

Comment ça marche ?

C’est une façon très commune pour gagner de l’argent en tant qu’influenceur. Il existe deux manières d’être rémunéré avec cette méthode :

  • Affilié: ce n’est pas la marque qui vous sélectionne mais vous qui choisissez les produits à vendre. Parmi les plateformes d’affiliation vous trouverez le programme Amazon, 1Tpe ou encore Tradedoubler.
  • Placement de lien : c’est la marque ou la société qui vous démarche pour mettre en place un lien redirigeant vers leur site ou application.

Combien ça gagne ?

En général, vous obtiendrez une commission pour chaque achat ou téléchargement réalisé par vos abonnés. Le marketing d’affiliation a tendance à rémunérer moins que le placement de lien puisqu’il n’y a pas de sélection de l’influenceur : tout le monde peut devenir affilié.

Il est difficile de connaître les chiffres exacts pour les placements de liens car cela peut fortement varier selon l’influenceur et les marques associées.

Pour ce qui est de l’affiliation, vous pouvez compter entre 6 et 8 % de la somme des achats réalisés via le lien promu, voire parfois beaucoup plus (40 à 50% pour certains produits d’information).

Nos conseils :

Tout comme pour les contenus sponsorisés, il est préférable de :

  • Toujours indiquer que la vidéo est sponsorisée : en le notant dans la description mais aussi en cochant la case adéquate avant de poster le contenu.
  • Opter pour des produits qui vous intéressent : vous pourrez alors produire un contenu de meilleur qualité et en adéquation avec la ligne éditoriale de votre chaîne.
  • Faire attention avec qui vous travaillez : ce n’est pas obligatoire mais il peut être judicieux de vérifier la fiabilité de votre sponsor au risque de décevoir vos abonnés et de perdre leur confiance.

#4 Se faire soutenir par ses abonnées via des dons

Certains influenceurs ou youtubeurs refusent de produire des contenus sponsorisés ou de faire de l’affiliation afin de garder toute leur liberté éditoriale.

Malheureusement, la rémunération Youtube n’est que très rarement suffisante. Dans cette situation, ces vidéastes peuvent prendre le parti de demander à leur communauté une aide financière via des dons réalisés directement par leur communauté.

Comment ça marche ?

Il existe des plateformes spécialisées dans la récolte de dons pour les artistes ou créateurs, comme Tipee ou Patreon. Les abonnés pourront alors choisir s’ils veulent apporter leur aide de façon ponctuelle ou mensuelle.

Pour rendre plus juste la donation ou tout simplement pour encourager la pratique, le créateur de contenu peut proposer des contreparties proportionnelles au montant de la contribution. Par exemple, les contributeurs pourront accéder à un contenu exclusif et réservé aux donateurs ou encore visualiser la vidéo plusieurs jours voire semaine avant sa sortie.

Combien ça rapporte ?

Là encore, la rémunération dépendra de la taille de la communauté mais également de son implication dans votre travail.

Par exemple, certains peuvent gagner autour de 500 euros par mois, alors que d’autres peuvent réussir à gagner plus de 2 000 euros voire carrément plus de 10 000 euros par mois.

Nos conseils :

Sachez que si vous n’êtes pas à l’aise avec le fait de demander de l’argent à vos abonnés, certaines plateformes comme Utip offrent la possibilité de faire des dons en regardant des publicités.

Votre communauté n’aura donc pas à vous donner d’argent mais simplement à prendre du temps à visualiser des annonces. Cette option reste néanmoins largement moins rémunératrice que les dons ponctuels ou mensuels. À vous de voir ce que vous préférez !

#5 Financer un projet via crowfunding

Le crowfunding ou financement participatif est une autre méthode pour être financé par ses abonnés. Cette fois-ci, vous mettez en place une cagnotte afin de financer un projet précis.

Comment ça marche ?

En général, le Crowfunding sert à financer un projet assez coûteux. Celui-ci peut prendre de nombreuses formes, comme :

  • Un court ou long-métrage
  • L’édition et la publication d’un livre
  • Du matériel technique
  • Un spectacle
  • Un album de musique
  • Etc.

Il existe de nombreuses plateformes de crowfunding. Parmi les plus connues vous pouvez retrouver Kickstarter ou Indiegogo.

Combien ça rapporte ?

Ici, vous fixez vous-même l’objectif que vous souhaitez atteindre. Il n’existe pas de limite prédéfinie.

Ce sera alors à vous de calculer les coûts associés à votre projet afin de le financer correctement. En général, lors d’un crowfunding, les dons seront seulement ponctuels.

Nos conseils :

Vous aurez la possibilité de proposer des contreparties proportionnelles à la somme du don effectué.

Cette partie peut s’avérer cruciale et nous vous conseiller de bien réfléchir aux contreparties proposées. En effet, plus celles-ci seront alléchantes et plus les contributeurs souhaiteront participer.

Voici quelques idées de contreparties :

  • Une invitation à l’avant première (dans le cadre d’un court ou long-métrage).
  • Un contenu réservé aux contributeurs.
  • Un exemplaire offert (pour les livres, BD ou albums musicaux).
  • Une dédicace.
  • Une invitation sur le lieu de tournage.

#6 Obtenir une rémunération YouTube grâce au Super Chat

En 2017, YouTube a lancé une nouvelle fonctionnalité appelée Super Chat, qui fonctionne un peu comme les dons sur Twitch.

Comment ça marche ?

Pendant un live YouTube, les viewers pourront mettre en avant leur commentaire afin que leur vidéaste puisse le voir. Pour cela, il leur suffira de réaliser un don et le commentaire sera mis en avant et épinglé en début de discussion.

L’argent récolté sera alors à destination du créateur de contenu.

Combien ça rapporte ?

La rémunération du Super Chat varie (encore une fois) en fonction du nombre d’abonnés et de leur implication dans le live. On peut néanmoins vous donner un ordre de grandeur du coût d’un commentaire, afin que vous ayez un petit aperçu de la rémunération possible.

Le tarif varie selon la durée de la mise en avant mais aussi le nombre de caractères possibles dans le commentaire :

  • Un commentaire de 50 caractères avec une durée d’affichage d’à peine plus de 0 seconde coûtera entre 2 et 4,99 euros.
  • Pour 10 à 19,99 euros, l’utilisateur aura le droit d’écrire un commentaire de 200 caractères qui restera affiché 5 minutes.
  • Un message de 250 caractères qui reste épinglé 30 minutes coûtera entre 50 et 99 euros.
  • Un commentaire de 350 caractères ayant une durée de mise en avant de 5 heures coûtera 500 euros.

Nos conseils :

Pendant votre live, lisez à voix haute les commentaires payants que vous recevez. Cela permettra dans un premier temps de remercier chaque contributeur et, dans un second temps d’encourager ce type d’action.

#7 Vendre ses vidéos sous licence

Une autre option pour obtenir une rémunération sur YouTube est de vendre votre contenu à des tiers, comme par exemple des médias ou des entreprises.

Comment ça marche ?

Certaines entreprises, sociétés, médias ou même collectivités peuvent faire appel à des créateurs de contenus sur Youtube afin de créer des vidéos spécifiques.

Il est même possible qu’une entreprise rachète un contenu afin de le réutiliser et ainsi éviter les coûts de création de contenu.

Combien ça rapporte ?

Nous n’avons trouvé que très peu d’informations concernant la rémunération de la vente de vidéos sous licence. En effet, ce type de donnée reste encore très sensible et la plupart des vidéastes ou entreprises pratiquant ce genre d’échange préfèrent garder ces chiffres confidentiels.

Nos conseils :

Il est impératif de toujours se renseigner sur l’entreprise ou la société avant de lui vendre votre contenu vidéo. Cela permet d’éviter de mauvaises surprises ou que le contenu soit réutilisé d’une façon qui nuit à votre image.

Donc n’hésitez pas à bien lire toutes les clauses du contrat.

#8 Vendre ses produits ou services

Pour gagner de l’argent grâce à YouTube, vous pouvez faire tomber votre veste d’influenceur et enfiler celle de l’entrepreneur.

En effet, il vous est tout à fait possible de créer des produits et services et de vous servir de YouTube comme d’un tremplin pour vendre vos créations.

Comment ça marche ?

Il existe de nombreuses manières de vendre sur YouTube :

  • Vendre vos produits : vêtements, objets personnalisés, formations, photographies, tableaux, livres, etc.
  • Vendre vos services : coaching, conseils, expertises, etc.

Ici, vous vous servez de YouTube pour mettre en avant vos compétences ou la qualité de vos produits.

En effet, démarrer un business en ligne n’a jamais été aussi facile mais également aussi compétitif. Il n’est pas facile de se démarquer de ses concurrents et de se mettre en avant.

condition rémunération youtube

Si payer des publicités sur Facebook ou Instagram peut faire gagner en visibilité rapidement, ça ne vous fera pas gagner la confiance des potentiels clients. Ça ne garantit pas les ventes.

En prenant l’exemple des formations en ligne, ce business modèle est accessible à tous. Ça signifie que vous pouvez vous lancer du jour au lendemain, sans pour autant que la qualité de vos formations ne soit au rendez-vous. Beaucoup de clients potentiels le savent, et il leur faudra donc des preuves que cette formation est efficace avant qu’ils ne se décident à l’acheter.

En créant du contenu sur YouTube, vous pourrez alors prendre du temps pour présenter votre parcours, votre expertise mais également gagner la confiance de vos potentiels clients. Chose qu’il est difficile à réaliser dans une publicité Instagram de seulement quelques secondes.

Combien ça rapporte ?

Nous ne le répéterons jamais assez, la rémunération est très flexible. En effet, dans la vente de produit ou de service, le revenu dépendra :

  • Du type de produit ou service proposé : en effet, un petit livret numérique ne coûtera pas forcément le même prix qu’un vêtement ou qu’un tableau.
  • De votre expérience : un débutant dans la vente de formations ne facturera pas le même prix qu’un expert ayant plusieurs années d’expérience et de nombreux témoignages clients.
  • De l’accompagnement associé : si par exemple vous proposez un accompagnement personnalisé en plus de votre formation, vous pourrez afficher un tarif plus élevé qu’une simple formation.

Nos conseils :

Dans le cadre de l’offre d’une formation ou d’un service, il existe plusieurs astuces permettant de booster les ventes :

  • Proposez des vidéos YouTube de qualité : des vidéos qui donneront envie à votre audience d’acheter vos produits ou services.
  • Dites-en suffisamment sans tout dévoiler : si vous proposez une méthode incroyable pour gagner de l’argent rapidement sans la développer, votre audience manquera de confiance et pensera que c’est une arnaque. À l’inverse, si vous détaillez trop, votre communauté n’aura pas besoin d’acheter votre formation.
  • Commencez petit : par exemple vous pouvez proposer gratuitement vos services d’expert ou votre formation aux premiers abonnés. Ainsi, si vos premiers clients sont satisfaits ils laisseront des retours positifs et vous pourrez alors vendre plus facilement par la suite.
  • Ne soyez pas trop gourmand en terme de prix : regardez les tarifs pratiqués par la concurrence et essayez de vous aligner dessus (dans un premier temps tout du moins). En effet, si le prix est trop bas, les potentiels clients pourront penser que votre formation n’est pas assez complète, tandis qu’un prix trop élevé rendra votre produit ou service difficile à vendre.
  • Prenez en compte les commentaires : il est toujours possible de s’améliorer. Prenez en compte les potentielles critiques afin de toujours proposer un meilleur contenu.
  • Choisissez un domaine qui vous plaît : en effet, si vous n’aimez pas ce que vous vendez, vous aurez du mal à travailler dessus et à proposer un contenu de qualité. Par conséquent, les ventes tarderont à se faire.

#9 Être rémunéré sur YouTube sans faire de vidéos

Oui vous avez bien lu. Il est possible de gagner de l’argent sur YouTube sans faire de vidéos.

Ici, vous n’allez pas proposer un contenu de vidéaste, mais de la musique afin que d’autres vidéastes puissent l’utiliser dans leurs créations.

Que ce soit sur Youtube ou sur une plateforme comme SoundCloud, vous pouvez proposer de la musique libre de droit qui sera utilisée par des vidéastes pour des vidéos, courts-métrages ou même des longs-métrages.

youtube paiement nombre de vue

Bien entendu, cette solution ne s’adresse pas à tous mais à ceux qui ont l’envie et la capacité de créer de la musique.

Pour cela, vous pourrez soit :

  • Passer par YouTube et publier vos créations musicales comme vous uploaderiez une vidéo. Les vidéastes utiliseront alors vos créations et vous créditeront dans leurs vidéos. Vous gagnerez alors de l’argent via la monétisation YouTube.
  • Passer par des plateformes spécialisées comme SoundCloud, qui permettent de monétiser vos créations sonores.

Combien ça rapporte ?

La rémunération est très variable et il peut être difficile de déterminer exactement combien vous pouvez gagner avec ce système.

Néanmoins, étant donné que vous êtes rémunéré selon le nombre de vues/écoutes, vous pouvez facilement gagner plusieurs centaines voire plusieurs milliers d’euros.

Nos conseils :

Attention à bien gérer vos droits d’auteurs et vérifier que vous êtes bien crédité à chaque fois que vos musiques sont utilisées.

Comme vous l’avez compris, cette méthode de rémunération YouTube vous permet de gagner de l’argent sans pour autant créer de vidéos ou montrer votre visage.

Si vous n’êtes pas attiré par la création de musique, il existe d’autres manières de gagner sa vie sur YouTube sans pour autant avoir à dévoiler votre identité au grand public. Parmi elles :

  • Devenir monteur vidéo
  • Vous spécialiser dans le référencement YouTube et aider des vidéastes à développer leur activité et leur communauté
  • Créer des sous-titres en tant que traducteur

Pour trouver ce type d’offre d’emploi, vous pouvez vous tourner vers une plateforme de freelance où certains Youtubeurs proposent des missions rémunérées.

Rémunération YouTube : le mot de la fin

Ne vous découragez pas si vous n’arrivez pas à rentabiliser vos vidéos via la monétisation YouTube.

Comme on l’a vu, il existe de nombreuses autres manières d’obtenir une rémunération sur YouTube.

À vous de trouver celle qui vous correspond.

Xavier


À propos de l'auteur

Rentier depuis 2014 après cinq longues années de galère, je partage sur ce blog astuces et bons plans pour atteindre la plénitude financière. Toujours à l’affût de nouvelles opportunités financières pour ma communauté de lecteurs, je fais le point chaque semaine à travers mes articles et ma newsletter.
Top