Publicité voiture : soyez payé pour afficher de la pub sur votre véhicule (6 étapes)

Faire de son véhicule un support publicitaire est un bon moyen de gagner de l’argent sans travailler.

publicité sur voiture rémunérée france

Tout le monde, sous certaines conditions, peut faire une demande pour afficher des stickers de société sur son véhicule.

Cette publicité est rémunérée. Et peut donc être la solution idéale pour se constituer un complément de revenu.

Il n’est pas compliqué de faire la demande, il y a simplement quelques critères d’éligibilité à remplir.

Et c’est précisément ce que nous allons voir ensemble dans cet article…avec les 6 étapes à suivre pour être payé en affichant de la pub sur sa voiture.

Vous êtes prêt ?

C’est parti :

1) S’assurer que vous remplissez les critères d’éligibilité

Même si tout le monde peut prétendre à exercer cette activité pour se constituer un complément de revenu (à partir du moment où il possède le permis de conduire et un véhicule personnel), des conditions sont tout de même a respecter.

À commencer par…

> Le modèle de votre véhicule :

En effet, les citadines ont plus de chance d’être sélectionnée par les publicitaires. Les Smarts, les Minis Cooper… sont les voitures les plus recherchées.

Les publicitaires ont aussi une préférence pour les voitures récentes.

Néanmoins, même avec un véhicule de plus gros gabarit type SUV, vous pouvez postuler et tenter votre chance.

> L’état de votre véhicule :

Votre véhicule devra être en bon état pour être sélectionné.

Imaginez une publicité sur voiture rémunérée pour un institut de beauté sur un véhicule tout cabossé…

Cela ne fait pas bonne impression et ne donne pas une image positive de l’entreprise.

> Votre situation géographique :

Il est de plus préférable de vivre en ville pour ce type d’activité.

Les annonceurs auront tendance à sélectionner des conducteurs vivant dans de grandes villes comme Marseille, Paris, Lyon, Bordeaux… pour donner plus de visibilité à leur publicité.

En effet, en vivant à la campagne, l’annonce aura moins de chances d’être vue.

Le contrat peut imposer un certain nombre de kilomètres à parcourir en ville chaque mois. Si vous habitez trop loin d’une agglomération, ça ne collera pas à votre routine habituelle.

> Les distances parcourues chaque mois :

Il y a également une condition kilométrique pour pouvoir prétendre à promouvoir une entreprise sur votre voiture.

Les annonceurs réclament généralement aux conducteurs de parcourir au moins 600 kilomètres par mois (certaines entreprises en imposent même au moins 1000).

Cela parait logique : plus vous conduisez, plus le marquage publicitaire a de chance d’être vu.

Si en règle générale vous roulez beaucoup moins que 600 kilomètres par mois, vous avez très peu de chance d’être sélectionné.

> Le lieu de stationnement :

Les véhicules stationnant en extérieur ont plus de chance d’être sélectionnés.

Si vous avez l’habitude de garer votre voiture dans un parking souterrain privé, il faudra, pendant la durée du contrat, opter pour un emplacement différent.

Avant de vous engager auprès d’un publicitaire, vérifier que ce paramètre ne sera pas trop contraignant pour vous et repérez les endroits où vous pourrez stationner facilement sans risquer d’endommager votre voiture.

publicité sur voiture rémunérée réglementation

À noter que dans de très rares cas, l’entreprise peut vous fournir la voiture. On vous prête une Smart, sur le principe de leasing, à un tarif préférentiel grâce aux adhésifs publicitaires.

Au bout de 2 ou 3 ans, on vous propose de la racheter à un prix défiant toute concurrence.

Si vous remplissez toutes ces conditions, vous pouvez passer à l’étape suivante. Si non, nous vous conseillons de ne pas perdre votre temps à réaliser les démarches car vous aurez peu de chance d’être sélectionné. En effet, les demandes sont nombreuses pour peu d’annonceurs.

2) S’inscrire sur un site internet spécialisé

Plusieurs sites internet spécialisés proposent ce type de service.

Voici les principaux :

Cars-pub.com :

Cars Pub met en relation des entreprises et des particuliers qui souhaitent coller des autocollants sur leur voiture pour se faire un complément de revenu.

La rémunération est assez attractive sur ce site par rapport à ses concurrents.

Toutes les régions sont éligibles. Il vous suffit de répondre à un questionnaire sur vos habitudes de conduite.

L’inscription est entièrement gratuite. Le site se chargera de faire la mise en relation entre vous et les publicitaires souhaitant réaliser une campagne dans votre région.

Jeroulefute.com :

Je roule futé est un site collaboratif entre professionnels et particuliers qui permet de gagner de l’argent en affichant de la publicité sur sa véhicule.

L’inscription est totalement gratuite. On vous demande juste d’ajouter une photo de profil pour être plus visible par les annonceurs.

Vous devez aussi renseigner les trajets que vous avez l’habitude de faire dans la vie quotidienne.

Les annonceurs choisissent le profil correspondant le plus à leurs besoins. L’autocollant est directement envoyé chez vous.

Vous pouvez espérer gagner une centaine d’euros par mois en passant par cette plateforme.

Itsmycar.fr :

It’s my car propose un concept légèrement différent :

Le principe de base est le même, vous devez transformer votre véhicule en panneaux publicitaires.

Or, en contrepartie, ce n’est pas de l’argent que vous recevrez, mais des bons d’achats, produits cadeaux et cartes de carburant.

Sur cette plateforme, c’est vous qui décidez quelle campagne publicitaire vous voulez afficher.

Les autocollants vous parviennent directement chez vous, et vous vous occupez de la pose.

Un avantage non-négligeable de ce site web est que tous les modèles de voiture peuvent participer. L’autocollant adhésif publicitaire couvre uniquement les portières latérales. Pas besoin de posséder une citadine type Smart ou 106, ni d’avoir une voiture récente, vous pouvez vous inscrire même avec votre vieille Renault 5.

covering publicitaire voiture

Le point commun à tous ces sites est que dans tous les cas, vous devrez vous créer un « espace conducteur » en renseignant vos informations personnelles ainsi qu’un maximum d’informations sur votre voiture. Il vous sera demandé le modèle, la marque, la couleur, l’état…

Vous devrez aussi renseigner le nombre de kilomètres et les trajets que vous effectuez mensuellement, mais également vos habitudes de stationnement. Suivant le site, il vous sera aussi demandé de publier des photos de votre véhicule.

Une fois toutes les informations renseignées, vous n’avez plus rien à faire puisque ce sont les annonceurs qui viendront à vous.

Les professionnels sont également inscrits sur ces plateformes et consultent les profils en fonction de leur besoin. Si votre véhicule correspond à ce qu’ils recherchent, vous serez contacté directement. Pensez donc à bien compléter votre profil et à donner les bonnes informations pour mettre toutes les chances de votre côté d’être sélectionné.

À noter que certaines entreprises peuvent proposer à leurs salariés de coller des autocollants sur leur voiture en échange d’une prime. Cette pratique est en réalité illégale et a déjà été condamnée. Si votre employeur vous propose de le faire, renseignez-vous bien sur les modalités et la réglementation avant d’accepter.

3) Attendre d’être contacté par un annonceur

Si votre voiture est sélectionnée par un annonceur, ce dernier prend contact avec vous et vous transmet un contrat.

Ce contrat détaille vos obligations (nombre de stickers, modalités de collage, nombre de kilomètres imposés, règle de stationnement…) et fixe la rémunération que vous percevrez pour la campagne publicitaire.

Si vous êtes d’accord avec les conditions fixées, vous n’avez plus qu’à signer ce contrat.

Un contrat d’affichage publicitaire dure généralement 3 semaines, mais cette durée peut aussi s’étaler sur un ou deux mois.

Les durées sont courtes, mais il est possible d’enchaîner plusieurs contrats pour obtenir un complément de rémunération tout au long de l’année.

Comme dit précédemment, le contrat précisera le nombre de stickers à coller. Il est possible de faire un affichage sur toute partie de votre véhicule : la lunette arrière, les portières, la carrosserie ou un pack complet. Évidemment, un pack complet sera plus intéressant en termes de rémunération.

Une fois le contrat signé, vient le moment d’apposer le(s) sticker(s).

Les enseignes souhaitent généralement coller elles-mêmes le sticker publicitaire. Vous devrez donc vous déplacer chez un partenaire qui apposera l’autocollant sur votre voiture.

Dans les autres cas, vous recevrez le ou les stickers par la poste et ce sera à vous de réaliser la pose. Pour preuve, vous devrez envoyer une photo de votre véhicule avec l’autocollant.

Le sticker peut recouvrir le capot avant, les portières ou la vitre arrière. Quel que soit l’endroit, les autocollants ne laissent pas de traces sur le véhicule et se retirent sans difficulté.

4) En informer son assureur auto

Cette étape est optionnelle, mais nous vous conseillons de le faire pour éviter tout désagrément pouvant subvenir pendant l’exécution du contrat. Il est préférable de prévenir le risque.

Faire de votre voiture un support publicitaire ne modifiera pas forcément le contrat d’assurance automobile que vous possédez. Mais il est tout de même recommandé d’informer votre assureur de votre nouvelle activité au moment de la souscription du contrat.

Ce dernier pourra vous conseiller sur les contrats que vous signez avec les annonceurs et sur les cas où votre sécurité pourra être impactée.

Dans certains cas, au vu de votre changement de situation (stationnement en extérieur, plus grand nombre de kilomètres parcourus…), votre police d’assurance pourrait être modifiée.

5) Honorer le contrat

Pendant la durée du contrat, vous devrez respecter les exigences qui y sont prévues.

Par exemple, il est possible que l’annonceur impose un nombre de kilomètres à réaliser ou une zone géographique à couvrir. Vous devez alors peut-être changer vos habitudes, emprunter des chemins différents…

Il est aussi généralement imposé de se garer en extérieur et non dans votre garage privé.

Assurez-vous au préalable que vous pourrez respecter tous les termes du contrat. Car en cas de contrôle, si ce dernier n’est pas respecté il est possible que vous ne perceviez pas la totalité de la rémunération prévue, voire que vous ne perceviez rien du tout.

smart publicite pour voiture remuneree

Aussi, pendant la durée du contrat, il faudra être très prudent quant à votre voiture, car les autocollants ne doivent pas être endommagés et votre véhicule doit toujours être présentable. Si ces conditions venaient à ne plus être remplies, vous devriez prévenir l’entreprise qui prendra une décision pour la suite de votre accord.

Il est alors très important de bien lire le contrat et d’être sûr de pouvoir l’honorer. D’autant plus que régulièrement, les annonceurs peuvent réaliser des contrôles afin de s’assurer de votre bonne foi et que le contrat est bien respecté.

Si les conditions vous paraissent trop contraignantes, mieux vaut refuser l’engagement. En effet, si vous vous forcez à parcourir des kilomètres supplémentaires qui ne font pas partis de vos habitudes quotidiennes, vous ne serez peut-être pas gagnant, puisque vous consommerez plus de carburant et que vous perdrez du temps.

Cette activité doit vous permettre de gagner de l’argent facilement, pas devenir une contrainte.

6) Percevoir une rémunération

Si le contrat est respecté, vous percevrez une rémunération mensuelle.

Malheureusement, il est difficile de vous donner des informations précises concernant le montant que vous pourrez percevoir : la rémunération est très variable, en fonction des plateformes et des publicitaires.

Le montant perçu dépend aussi des critères suivants : la taille, le nombre et l’emplacement des autocollants.

La rémunération ne sera pas la même suivant que la publicité sera apposée sur la vitre arrière ou qu’elle recouvre l’ensemble de votre véhicule.

Par exemple, en apposant un autocollant sur la lunette arrière, vous pouvez toucher environ 50 euros par mois.

Tandis qu’un sticker plus imposant, placé sur les portières par exemple, pourra vous rapporter autour des 200 euros par mois

…et qu’une couverture complète (« full cover ») de votre véhicule pourra vous rapporter jusqu’à 500 euros par mois.

Cette somme peut permettre de s’offrir un complément de salaire non-négligeable, d’autant plus si vous parvenez à enchaîner les contrats.

publicité sur voiture prix

Cela peut vous permettre de payer tous les frais relatifs à votre véhicule comme l’essence, l’assurance, le crédit s’il y a.

Gardez tout de même à l’esprit que cette rémunération est imposable et doit donc être déclarée, comme tout revenu.

Avantages et inconvénients de la publicité voiture rémunérée :

Vous l’aurez compris, l’avantage de la publicité sur voiture rémunérée est de pouvoir gagner de l’argent facilement, sans travailler.

Même si les sommes gagnées grâce au covering publicitaire ne permettent pas de se dégager un salaire, ça reste un excellent moyen de se constituer un complément de revenu. Combiné à d’autres activités, vous pourrez vous dégager un revenu intéressant.

En habitant en ville, vous n’aurez pas à modifier particulièrement vos habitudes. On peut donc dire que c’est un bon moyen de gagner de l’argent « sans rien faire ».

Faire de sa voiture un support publicitaire est aussi un excellent moyen de rentabiliser l’achat d’une nouvelle voiture et de couvrir le remboursement d’un crédit.

pub voiture remuneration

Pour ce qui est des inconvénients, ils toucheront surtout ceux qui devront modifier leur routine : trajets, stationnement, se déplacer dans un garage pour la pose…

Le jeu en vaut-il la chandelle ? Nous vous dirions oui, si vous avez la chance de signer un gros contrat (full cover), intéressant en termes de rémunération.

En revanche, si la rémunération est fixée à 50 euros par mois, cela vaut-il le coup de subir toutes ces contraintes ? À vous d’en juger.

Autre inconvénient : de moins en moins de sites web proposent ce type de service. Beaucoup ont fermé ces dernières années. Il est donc plus difficile qu’avant de trouver des contrats.

Publicité voiture rémunérée : le mot de la fin

Pour conclure, même si afficher de la publicité sur sa voiture paraît être une solution simple pour gagner de l’argent, la méthode présente quand même quelques contraintes :

Cela vous demandera du temps et de l’implication. Vous devrez d’abord prendre le temps de vous inscrire sur les sites précédemment cités pour espérer être repéré par les annonceurs. Vous devrez prendre le temps de lire minutieusement le contrat afin d’être sûr qu’il ne sera pas trop contraignant pour vous et qu’il correspond à vos habitudes. Vous devrez par la suite vous déplacer pour faire apposer les autocollants par un professionnel. Cela demande donc un minimum de disponibilité.

Ensuite, vous devrez concilier les obligations liées au contrat et vos habitudes pour ne pas que cette activité devienne trop contraignante.

Il faudra aussi veiller à l’entretien de votre véhicule tout au long de la campagne. Car une publicité sur une voiture emboutie ou sale, ce n’est pas vendeur et ne donne pas une bonne image.

Malgré tout, afficher de la pub sur votre voiture reste un bon moyen d’obtenir un complément de revenu si vous remplissez les critères cités précédemment et que l’activité correspond à votre routine.

Sachez aussi que d’autres méthodes existent pour gagner de l’argent avec votre véhicule : par exemple louer votre voiture à des particuliers moyennant rémunération, ou vous inscrire sur des sites de covoiturage comme Blablacar afin de partager les frais liés à vos trajets.

Xavier


À propos de l'auteur

Rentier depuis 2014 après cinq longues années de galère, je partage sur ce blog astuces et bons plans pour atteindre la plénitude financière. Toujours à l’affût de nouvelles opportunités financières pour ma communauté de lecteurs, je fais le point chaque semaine à travers mes articles et ma newsletter.
Top