Travailler chez soi pour Amazon : 7 façons de gagner de l’argent sur Amazon en 2021

Travailler chez soi pour Amazon présente quelques avantages.

Comme notamment le fait de pouvoir travailler chez soi et gagner de l’argent depuis son domicile.

amazon prime

Ce géant de la marketplace est le leader mondial de la vente en ligne depuis les années 2000. Et pour satisfaire ses milliards d’utilisateurs, Jeff Bezos, son fondateur, a plus d’un tour dans son sac.

Beaucoup ignorent que cette plateforme mondiale n’est pas uniquement un lieu d’achat…mais qu’elle peut rapporter de l’argent sans acheter. Comment ?

On vous dit tout dans cet article…

…avec la liste complète des 7 façons de se créer un revenu grâce à la marketplace Amazon.

Cette plateforme de vente en ligne rencontre un énorme succès auprès de celles et ceux qui espèrent toucher une clientèle toujours plus grosse.

Certains vont même jusqu’à affirmer que vendre sur Amazon est devenu une méthode infaillible pour atteindre la liberté financière et sortir peu à peu du salariat.

Travailler chez soi pour une entreprise telle qu’Amazon n’a jamais été aussi simple. Mais il y a quelques conditions à respecter. Et c’est ce que nous allons voir ensemble dans les lignes qui suivent.

Bien…

Commençons sans plus tarder avec la première façon de gagner de l’argent avec Amazon :

1. Devenir représentant SAV

La première possibilité pour travailler de chez soi pour Amazon est le poste à distance pour lequel elle recrute.

Sur son interface, la plateforme comporte une partie « offres d’emploi ». C’est ici que se trouvent toutes les offres auxquelles il est possible de postuler.

Et en effet, la market place offre de nombreuses opportunités professionnelles, que ce soit en locaux ou à distance.

Ici, intéressons-nous à l’offre destinée au travail à la maison.

Quel est son rôle ?

En tant que représentant SAV (service après-vente), l’employé est chargé de la relation commerciale dématérialisée. Il doit faire en sorte d’instaurer une relation de confiance entre la plateforme et la clientèle afin de la fidéliser.

Il doit assurer le suivi des commandes clients en répondant aux réclamations des consommateurs suite à un colis endommagé, un produit non reçu ou encore à un article non conforme à la commande passée.

Sa mission principale est de répondre aux appels entrants, écouter et comprendre les problèmes relatifs au client mais également de trouver une solution adaptée à la situation du demandeur.

Le poste de représentant service client peut être exercé directement dans les locaux Amazon, mais aussi à…domicile.

Pour travailler de chez soi pour Amazon en tant que représentant SAV, vous devrez installer et utiliser certains logiciels sur votre ordinateur. Rien de bien compliqué. Cependant, il faut pouvoir maîtriser ces outils informatiques assez rapidement.

Compétences requises :

Afin de parvenir à effectuer les tâches demandées, il demeurera nécessaire d’avoir une première expérience dans le domaine du service après-vente ou d’avoir décroché un diplôme tel que :

  • le Bac professionnel métier du commerce et de la vente
  • le BTS MUC (management des unités commerciales)
  • la mention complémentaire (MC) en assistance, conseil et vente à distance

Travailler de chez soi pour une marque mondialement connue demande certaines qualités. En effet, le représentant SAV est l’ambassadeur direct de la plateforme de vente et doit donc se montrer qualifié et à l’aise au téléphone.

Quelles sont les qualités du représentant SAV ?

En tant qu’intermédiaire direct entre le client et la marque, il faudra être doté :

  • d’une parfaite élocution
  • d’un bon sens de l’écoute
  • d’une excellente fibre commerciale
  • d’un certain sens de la diplomatie

Il faut également pouvoir faire preuve d’une grande réactivité et d’adaptabilité afin de répondre au plus vite, mais surtout au mieux, à la réclamation du client.

travailler chez soi pour une usine

En tant que réceptionniste téléphonique, il apparaîtra essentiel de s’intégrer à la culture de la marque ainsi qu’à celle de ses équipes. Et ce peu importe le centre auquel vous êtes rattaché.

Dans ce métier, il est demandé une certaine disponibilité et une bonne adaptation face à la quantité d’appels reçus quotidiennement.

Quelle est la rémunération ?

Un représentant SAV Amazon peut espérer recevoir un salaire à hauteur de 1500€ par mois. Soit 10,50€ de l’heure, à raison de 35h de travail hebdomadaire.

2. Vendre en tant que commerçant

En matière de compte pour vendeur e-commerce sur Amazon, vous avez deux possibilités : le compte individuel et le compte professionnel.

Les particuliers ne cherchant pas à commercialiser à temps plein, le compte individuel fait très bien l’affaire.

Pour un exploitant, en revanche, il s’agit plutôt de se tourner vers un compte professionnel. Effectivement, il devrait déjà posséder une boutique physique vendant plus de 40 articles par mois.

Quel est le coût de l’abonnement ?

Pour avoir accès aux fonctionnalités du compte pro, il faut souscrire à un abonnement de 39,90€ par mois après avoir ouvert un profil particulier.

Cette mise de départ peut être rapidement rentabilisée quand on sait qu’un marchand peut facilement atteindre un chiffre d’affaires suffisant grâce à l’annulation des 0,99€ de frais normalement prélevé sur chaque article. Il s’agira alors d’un véritable bénéfice.

À combien s’élève le salaire ?

Le revenu du marchand dépend du nombre de ventes mensuelles. Plus un produit est acheté, plus l’argent rentre.

Il ne faudra pas oublier de déclarer cette activité auprès de l’URSAAF. En effet, des cotisations doivent être versées selon le montant de la liquidation.

3. Bénéficier du programme Amazon Lending pour faire croître son activité

Les entrepreneurs se demandent souvent s’il est possible pour eux de faire évoluer leur activité sur le web. La majorité d’entre eux opte pour l’ouverture d’une boutique en ligne, qu’ils devront gérer eux-mêmes, allant de l’administratif à l’envoi des colis.

Mine de rien, tout cela à un coût et prend énormément de temps.

Pour répondre à ce problème fréquent, Amazon propose son programme Lending, appelé « Amazon Lending » depuis onze ans maintenant.

Qu’est-ce que Amazon Lending ?

Ce programme consiste en un prêt accordé par Amazon afin de garantir un démarrage simplifié. En particulier sur le plan financier de leur business en ligne.

Avec cette méthode facilitée, gagner de l’argent en ligne tout en travaillant de chez soi et en toute sérénité est désormais possible. Même sans épargne ou trésorerie.

Grâce à la somme prêtée, l’activité de l’entrepreneur pourra se développer sereinement dans plus de 130 pays et atteindra une plus large clientèle.

Comment justifier de son statut ?

Lors de l’ouverture de son compte professionnel sur la plateforme, il sera demandé d’entrer son numéro de SIRET ou SIREN ainsi que son statut juridique et/ou son numéro de TVA.

Si l’entrepreneur ne possède pas encore ces informations essentielles, il ne lui sera pas possible de réaliser ses premières ventes. C’est pour cela qu’il est préférable de prendre les devants.

C’est une démarche qui ne prend que quelques jours. Néanmoins, mieux vaut anticiper et ne pas s’y prendre trop tard. Les démarches administratives peuvent parfois rencontrer des difficultés (envoi des papiers, acceptation de l’ACRE…)

Ce mode de fonctionnement a toutefois des conditions à respecter. En effet, le but de ce site e-commerce est de gagner plus tout en encourageant la vente sur leur plateforme. Un exploitant éligible à Amazon Lending devra utiliser l’argent emprunté uniquement pour faire croître ses ventes sur la plateforme. C’est-à-dire :

  • l’achat d’inventaire ou l’achat en gros
  • l’investissement pour gagner en efficacité de production ou en coût de production
  • l’investissement dans le développement produit
  • les frais publicitaires
  • la construction de sa structure commerciale

Comment s’effectue le remboursement du prêt ?

La remboursement pourra être plus ou moins étalé dans le temps, par le biais d’un échéancier à hauteur d’un montant toujours égal chaque mois, peu importe le total du bénéfice réalisé.

À noter que ce crédit n’est pas accessible à tous.

4. Vendre ses produits en tant que freelance

En tant qu’indépendant, il est relativement simple de vendre sur Amazon.

Les freelances doivent posséder un numéro de SIRET. Celui-ci est demandé lors de l’inscription afin de justifier leur situation de professionnels.

Pour les pros autonomes, il va de soi qu’il est nécessaire de détenir ses propres produits ou de passer par un fournisseur.

Attention, il sera demandé de payer des frais d’importation dans le cas où le fournisseur se trouve à l’étranger. Il n’y aura aucun remboursement sur les TVA.

Comment se passe l’expédition vers Amazon ?

Si le freelance détient lui-même la marchandise, il devra effectuer la livraison de ses produits lui-même vers le stock Amazon. Il lui sera demandé de payer des frais.

En passant par un distributeur tiers, les produits peuvent être directement exportés chez Amazon, ce qui évite les frais de transport ainsi qu’une perte de temps sur le temps de travail.

Comment effectuer ses ventes ?

Pour vendre ses articles, le freelance devra concevoir leurs fiches-produits.

Il va sans dire que celles-ci devront être attrayante afin d’inciter le consommateur à acheter ses produits et pas ceux des concurrents.

Pour cela, Amazon a mis à disposition un système de préremplissage afin de faciliter le processus de description du produit.

Toutefois, certains préfèrent la réaliser eux-mêmes ou passer par un rédacteur web spécialisé. L’avantage réside dans le fait qu’un professionnel de la rédaction mettra en avant le produit de la meilleure manière qu’il soit pour lui permettre un vrai succès.

À quel compte souscrire ?

Ici, il faudra ouvrir un compte professionnel, après s’être inscrit en tant que particulier, au prix de 39,90€ mensuel.

Comme avec la plupart des market place, Amazon impose des commissions sur les produits vendus. C’est-à-dire que pour un vêtement à 30€ par exemple, une commission allant de 5 à 15 % du prix total hors taxes sera retranché du prix de l’article.

Ainsi le vendeur recevra entre… :

30€ – 5 % = 28,50€

et :

30€ – 15 % = 25,50€

Quels sont les avantages ?

Développer son activité via Amazon représente une solution astucieuse pour les personnes ne souhaitant pas ouvrir de site de vente en ligne.

En effet, en optant pour les places de marché il n’est pas nécessaire de se préoccuper de la partie SEO (référencement naturel) qui peut parfois être compliquée.

Il n’y a pas non plus de gestion logistique, puisque le programme intégré appelé « Expédié par Amazon » la prend en charge.

Le service après-vente est lui aussi automatiquement géré par les équipes d’Amazon. Ainsi que le stockage, les emballages et la livraison.

La plateforme gère elle-même les paiements, effectués tous les quatorze jours.

Et pour couronner le tout, des témoignages clients sont ajoutés régulièrement à vos produits, étant donné qu’Amazon encourage cette pratique. Ce qui permet de fidéliser le client tout en en attirant de nouveaux continuellement.

Ce qu’il faut savoir avant de se lancer :

Commerçant, freelance ou entrepreneur, quelle que soit l’activité et quel que soit le produit proposé, un droit d’exercer ainsi qu’un numéro de SIRET est requis. En leur absence, il sera impossible d’ouvrir une boutique e-commerce sur la marketplace.

Dans le cas d’une toute nouvelle entreprise, il est préférable de s’inscrire comme entreprise individuelle au titre de microentreprise. Ce statut permet une simplification de la comptabilité et de toute la partie administrative. Toutefois, les commerçants pourraient rencontrer quelques difficultés en matière de charges ou de chiffres d’affaires. En effet, les charges imposables ne pourront être déduites. Et le chiffre d’affaires de l’entreprise ne devra pas excéder 176 200€ annuel.

Quand on souhaite travailler de chez soi pour Amazon, il paraît donc plus avantageux d’opter pour l’EURL (entreprise unipersonennelle à responsabilité limitée), EIRL (entreprise individuelle à responsabilité limitée) ou SASU (société par actions simplifiée unipersonnelle) dans le cadre d’un entrepreneur seul.

Pour un lancement à plusieurs, la SAS (société par actions simplifiée) ou la SARL (société à resposabilité limitée) seront à privilégier.

Quels sont les revenus ?

Un travailleur autonome n’est jamais certain à 100 % de son salaire. Effectivement, les ventes réalisées varient d’un mois à l’autre, sauf commandes régulières. Ainsi, ses indemnités seront plus ou moins importantes.

Ces bénéfices devront bien sûr être déclarés auprès de l’URSAAF. Cette déclaration entraînera, le cas échéant, un paiement de TVA si éligible ainsi que des cotisations.

5. Utiliser le mode Handmade

Les artisans ont également le droit d’exploiter les places de marché comme Amazon. Grand bien leur fasse !

Nous pourrions croire que le fait main ne se trouve que sur les plates-formes dédiées. Détrompons-nous, les créateurs aussi peuvent vendre sur Amazon et en tirer profit.

Il leur suffit de mettre leurs originaux dans la base de vente et de gérer eux-mêmes leur stock. Ce sera le cas pour les concepteurs d’objets non duplicables en industrie.

travailler chez soi emballage

Pour les illustrateurs, le mode Handmade est encore plus indiqué étant donné qu’ils peuvent créer leur original, choisir de le faire dupliquer par centaines d’exemplaires puis faire expédier sa marchandise vers le stock.

L’avantage par rapport à un site de vente classique tient dans la présence mondiale d’Amazon, ce qui permet de toucher une forte audience tout en travaillant de la France.

De plus, il aura une véritable vitrine, avec son propre profil ainsi qu’une URL. Tout comme pour un site vitrine, la page de vente permettra de se faire de la publicité en partageant le lien vers son profil commercial.

Quel profit en tirer ?

Le revenu dépendra du nombre ventes effectuées mensuellement. Plus de ventes = plus de rentrées d’argent.

Une commission de 12,37 % sur les transactions réalisées sera prélevée par la plateforme.

Toutefois, contrairement à un dropshippeur ou un commerçant, il n’y aura pas besoin de souscrire à un abonnement. C’est entièrement gratuit.

6. Vendre via Kindle Direct Publishing

Une autre technique pour gagner de l’argent facilement de chez soi : la vente de livres dématérialisés (au format kindle en l’occurrence).

Kindle consiste en une méthode de lecture simplifiée sur une tablette Kindle ou sur une application mobile. Cela représente un véritable avantage pour les amoureux de lecture aux âmes vagabondes. En effet, il est bien plus simple de transporter son téléphone ou sa liseuse qu’une pile de bouquins.

Avec Kindle Direct Publishing, il suffit de proposer ses e-books à Amazon. C’est gratuit et le créateur n’a pas à s’occuper de la vente, c’est Amazon lui-même qui s’en charge. La seule chose à faire est de le publier. La marketplace s’occupe du reste : de la gestion des paiements à mise en avant du livre.

7. Rendre service sur Mechanical Turk Amazon

Nous avons gardé cette méthode pour la fin car il s’agit de la moins rentable parmi celles énumérées dans cet article.

Comme vous le savez probablement, une grande partie des tâches réalisées par la plateforme le sont de manière automatiques. Cependant, il demeure nécessaire d’avoir une main-d’œuvre humaine. Et c’est ce en quoi consiste ce job.

Pour ce poste à domicile, il suffit de se rendre sur internet, de rechercher « Mechanical Turk Amazon » et vous rendre sur la page d’inscription que propose la marque.

Le principe est simple : effectuer des petites tâches non réalisables automatiquement par les robots d’Amazon.

travailler chez soi sans diplôme

Les missions sont représentées sous forme de listes dans lesquelles il faudra sélectionner la ou les tâches souhaitées.

Tout ce qu’il faudra, c’est un ordinateur et une bonne connexion internet. Aussi, il est fortement conseillé de savoir parler anglais car l’interface est rédigée dans la langue de Shakespeare.

Quel est le montant de l’indemnisation ?

Les revenus du Mechanical Turk sont loin d’être mirobolants. Mais peuvent très bien convenir à des jeunes étudiants n’ayant que peu de temps à consacrer au travail tout en souhaitant avoir un petit revenu pour boucler les fins de mois.

Effectivement, pour environ 7,25$ de l’heure, soit 6,11€ de l’heure rémunération française, cela peut permettre de se constituer un petit complément de revenus.

Travailler chez soi pour Amazon – le mot de la fin :

Comme on l’a vu, Amazon regorge d’opportunités en matière de revenus actifs ou passifs. Chacun peut y trouver son bonheur pour peu que certaines conditions soient respectées.

Gagner de l’argent grâce à Amazon en tant que marchand demande tout de même d’avoir des produits qualitatifs afin de satisfaire les consommateurs de la plateforme.

Pour garantir un nombre de ventes suffisant, il est souvent plus judicieux de proposer un ou des articles déjà existants sur le marché.

Mais pourquoi proposer des produits qui se vendent déjà très bien ? La raison est simple. Les acheteurs ont tendance à avoir leurs habitudes. Les nouveautés, sinon assez bien fondées, peuvent ne pas avoir le succès escompté.

Pour ceux qui ne souhaitent pas faire de la vente, comme expliqué ci-dessus, il existe la possibilité de travailler à domicile en intégrant les équipes SAV d’Amazon ou en utilisant son temps libre pour réaliser des petites tâches non robotisées.

Xavier


À propos de l'auteur

Rentier depuis 2014 après cinq longues années de galère, je partage sur ce blog astuces et bons plans pour atteindre la plénitude financière. Toujours à l’affût de nouvelles opportunités financières pour ma communauté de lecteurs, je fais le point chaque semaine à travers mes articles et ma newsletter.
Top